vendredi 30 avril 2010

Smoked meat


Le smoked meat est très populaire. Cette viande fumée se mange traditionnellement sous forme de sandwiche. Une viande idéale pour les réunions de famille ou d’amis. J’ai utilisé la version de Claudette Taillefer. Une viande goûteuse et tendre qui fera le bonheur de vos invités sans aucun doute. Il faut parfois commander votre pièce de viande chez votre boucher car ils n’ont pas toujours cette viande. Il faut donc prévoir cette recette à l’avance car il faut aussi penser que la viande doit mariner pendant 5 jours et cuire pendant environ 5 heures. Servir le smoked meat avec du pain de seigle, de la moutarde et des cornichons. Une belle salade de chou et des frites accompagnent très bien aussi cette viande. Avec les restants (si vous en avez) on pourra préparer un spaghetti smoked meat. Au resto, la viande est normalement coupée très mince mais il est très difficile de le faire avec cette pièce de viande.


Ingrédients

1 pointe de poitrine de boeuf (brisket) environ 4 kilos
1/3 de tasse de sucre
2 c. à table de salpêtre (on le trouve en pharmacie *)
1/3 de tasse de gros sel
¼ de tasse de piment de la Jamaïque moulu
2 c. à table de poudre d’ail
1 c. à table de cannelle moulue
1 boite de 100 g d’épices à marinades



Préparation

Mélanger tous les ingrédients, sauf la viande.
Mettre de grandes feuilles de papier d’aluminium épais sur une plaque à pâtisserie et étaler la moitié des épices.
Placer le morceau de viande sur les épices et saupoudrer les épices restantes sur le dessus.
Envelopper la viande hermétiquement dans le papier d’aluminium et réfrigérer pendant 5 jours.
Mettre la viande non déballée dans un four froid et cuire pendant 5 heures à 300 F.
Déballer le smoked meat, racler la viande pour retirer les épices avant de la trancher et découper en fines tranches.

* Le salpêtre (Nitrate de Potassium) est utilisé dans les charcuteries comme agent de conservation et pour conserver la couleur rosée de la viande.

Bon appétit! Ginette ☼

Source : mon livre, Les recettes préférées de ma famille de Claudette Taillefer

8 commentaires:

Esther B a dit...

J'adore le smoked meat!!!
Je n'ai jamais osé essayer le faire maison, il faudra que je teste un de ces jours!!

marifra79 a dit...

Ciao cara GinetteBrava come sempre!Un abbraccio e buon 1°MAggio

alessandra a dit...

Ginette, ma chérie, ce sandwich est trés savoureux! Fantastique!
Alessandra embrasse

Blanc-manger a dit...

Je ne savais pas qu'on pouvait faire cuire du Smoked meat de cette façon.
Tu m'épates avec tes belles recettes!

pierre a dit...

j'aime bcp la viande fumée !! Bizz pIerre

Alazais a dit...

Je ne connaissais pas du tout ce plat. C'est une recette québécoise typique?
En totu cas ça semble délicieux!
Bises

Ginette a dit...

Bonjour Alazais,

C'est très populaire au Québec mais ne n'est pas Québécois. Le smoked meat a pris racine dans la métropole dans les années 40 ou 50 ou les « delicatessen » étaient à leur apogée. La poitrine de boeuf était peu chère, au 19e siècle, en Europe de l’Est. Les juifs de cette région se procuraient cette viande bon marché. Ils ont alors développé différentes façons de l’apprêter pour la rendre plus tendre. La viande était épicée, puis cuite très lentement. Beaucoup de ces immigrants sont venus d’Europe pour s’installer en Amérique du Nord, amenant du même coup leurs recettes de smoked meat.

Ginette

Ελένη a dit...

le smoked meat est excellent idee', magnifique.