samedi 4 juillet 2020

Pallotte cacio e uova (Boulettes de fromage et œufs)


Oh là-là c’est bon! Ça fait longtemps que je n’avais pas fait ce plat. C’est un plat typique de la cuisine traditionnelle des Abruzzes. Mon beau père Giulio était originaire des Abruzzes du village de Torricella Peligna. 
Utilisant des ingrédients simples, ces boules de fromage italiennes sont faites avec des œufs, du fromage et de la mie de pain rassis. D'abord frites puis mijotées dans de la sauce tomate. Un plat de la tradition paysanne italienne la plus authentique et savoureuse, né pour faire face à la rareté de la viande pendant la guerre.
 Peu d’ingrédients avec de telles saveurs, c’est ce que j’aime de la cuisine simple. La simplicité de ce plat vous conquiert dès la première bouchée. Le secret pour faire une bonne pallotte est le rapport entre le fromage et le pain d'environ 2 pour 1 en poid (+ ou -). Cela maintient la pallotte légère dans sa texture et sa saveur. 
On peut servir en remplacement d’un plat de pâte (primo) ou en entrée (antipasti) . On pourrait aussi faire des boules plus petites pour servir en amuse-gueules.

Primo
 




Ingrédients pour environ 22/25 boulettes ou + si plus petites

Pallotte
250 g de fromage pecorino romano, frais râpé
125 g de fromage parmesan, frais râpé
4 grosses tranches de pain Italien légèrement rassis sans croûte (environ 250 g/ 4 tasses de cubes de pain ou + au besoin
5 œufs  
Une touffe de persil haché, environ 1/2 tasse
1 gousse d’ail hachée finement
Environ 3 tasses d'huile neutre pour la friture (huile de tournesol)
Eau ou lait
Sauce
1 bouteille de 660 ml de Passata (coulis de tomate), Aurora
Eau
1 ou 2 gousse d’ail hachée finement
½ oignon haché finement
Huile d'olive extra vierge
Sel au goût
Feuilles de basilic

Antipasti




Préparation

Pallotte : Dans un grand bol, mettre les fromages râpés, le persil, ail et les œufs. Mélanger avec une fourchette.
Tremper le pain dans un bol d'eau, puis retirer le rapidement, bien presser les tranches de pain avec vos mains pour retirer l’eau afin d’obtenir une texture de pâte légèrement humide. Émietter et les ajouter au mélange d'oeufs, mélanger le tout. À ce stade, vous devriez obtenir un mélange homogène et suffisamment ferme pour être manipulé. Si nécessaire, ajoutez un peu de pain (ou chapelure) au besoin afin d'obtenir une texture homogène qui se tienne bien. Mettre la préparation au réfrigérateur au moins 1 heure.
Façonner les boulettes de la taille d’une balle de golf avec les mains mouillées pour les rendre parfaitement rondes et lisses. Réserver
Sauce : Verser l'huile dans une casserole, ajouter l’ail et l'oignon, dorer légèrement et ajouter la sauce tomate. Assaisonner de sel, rincer le pot de tomates avec environ 1/2 à 3/4 de tasse d’eau et cuire la sauce à feu moyen environ 15 minutes. Ajouter quelque feuille de basilic et réserver.
Friture :
Dans une casserole profonde ou friteuse, chauffer l'huile. Lorsqu’elle est chaude, faire frire les boulettes jusqu'à ce qu'elle soit dorées à la surface,  pendant environ 2 minutes en les retournant pendant la cuisson.
Retirez-en une et coupez-le en deux pour vérifier qu'elle est bien cuite. Le centre devrait être moelleux. Les déposer sur du papier absorbant pour absorber l'excès d'huile et laissez-les reposer pendant environ 10 minutes.
Terminer la cuisson on ajoutant les boulettes dans la sauce et laisser mijoter 10 minutes. Elles absorberons la sauce et les rendrons plus savoureuses et tendres. La sauce, à son tour, obtient plus de goût avec le fromage.  Si la sauce s'épaissit trop, ajoutez un peu d'eau. Servir garnies de persil ou basilic.




Comment servir :
Vous pouvez servir vos boulettes de fromage italiennes dans la sauce, ajouter quelques feuilles de basilic frais et les déguster chaudes. Vous pouvez aussi servir avec une portion de sauce à côté à utiliser comme trempette.

C'est aussi une bonne idée de servir des petites boulettes frites seules sans la sauce. De cette façon, elles deviennent des «amuse-gueules» adaptés à servir avec des cocktails. Assurez-vous simplement de les faire plus petites et de les faire frire un peu plus afin qu'elles soient plus fermes et bien cuites. 

Alternative sans friture : Si on cuit les boulettes sans friture dans la sauce, mettez les boulettes directement dans la sauce. Faites-les cuire quelques minutes à feu doux, en faisant attention de ne pas les retourner, sinon elles pourraient se casser.

Buon Appetito!  Ginette

vendredi 3 juillet 2020

Fiadone dolce abruzzese (gâteau à la ricotta)


Voici une recette traditionnelle Italienne de notre famille que ma belle-mère préparait pour toutes occasions festives. Le Fiadone fait partie de ces incontournables dans la région des Abruzzes. C’est un dessert typiquement préparé avec de la ricotta, du sucre, des œufs et du zeste d’orange (ou citron) pour aromatiser ce gâteau. Un Cheesecake Italien. Le fromage a une texture douce et la pâte croquante. Le Fiadone est traditionnellement préparé au cours de la période de Pâques. En fait, la surface est garnie de bandes de pâte en travers pour symboliser le crucifix.  Il prend différentes formes soit préparé sous forme de tarte/gâteau ou ma belle-mère le faisait aussi sous forme de petits chaussons individuels garnis de ce mélange. Je le met ici, car plus personne ne savait comment le faire dans la famille.
 
Ingrédients

Pour la pâte à l'huile d’olive
2 tasses de farine
1/4 tasse d'huile d'olive *légère
1/4 de tasse de lait (+ 1 ou 2 c. à table au besoin)  
2 oeufs
3 c. à table de sucre
Garniture
450 g de ricotta  (si frais, l’égoutter)
3/4 tasse de sucre
3 œufs  
Zeste de 1 orange moyenne (ou citron)
1 c. à thé de vanille


Préparation

Garniture : Dans un bol, battre les œufs et le sucre au mélangeur électrique pour obtenir un mélange lisse. Ajouter le zeste d’agrume râpé, la vanille et la ricotta et incorporer les ingrédients à la spatule.   
Pâte : Dans une tasse à mesurer, mélanger l’huile le lait et les œufs.
Dans un grand bol, ajouter la farine et le sucre, faire petit puis  au milieu et ajouter le mélange liquide. Mélanger les ingrédients avec une fourchette et bien pétrir. (si la pâte est trop sèche, incorporer 1 c. à table de lait à la fois jusqu'à obtention d'une pâte lisse et compacte. (1 ou 2 devrait suffire) former une boule.  Couvrir d’une pellicule plastique et laisser reposer au réfrigérateur au moins 30 minutes. (On peut faire la pâte d’avance).
Préchauffer le four à 375˚F et positionner la grille au centre du four.
Retirer la pâte du réfrigérateur, prenez votre pâte et la coupez au 2/3.
Fariner la surface de travail et dérouler la pâte avec un rouleau à pâtisserie jusqu'à l'obtention d'un disque plus grand que la circonférence du moule. (je prends une assiette profonde à tarte comme la photo ou un moule rond à gâteau ou un carré). La pâte doit être mince. Saupoudrer légèrement l’assiette ou le moule de farine et ensuite couvrir de l’abaisse de pâte. Versez la garniture sur la pâte.
À l'aide du tiers restant de pâte, tailler 10 lanières de pâte de la taille du moule. Recouvrir  la garniture des lanières de pâte pour former un treillis. Tailler l’excédent et humecter le report avec de l’eau. 
Saupoudrer de sucre et cuire pendant environ 40-45 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit dorée et que la garniture soit bien prise.
Laisser refroidir complètement sur une grille. Réfrigérer ensuite.
Saupoudrer la surface de sucre à glacer pour décorer et servir.



Bon appétit! Ginette

Source: Ma belle-mère Mireille (de Nonna Domenica) 

jeudi 2 juillet 2020

Tortillas grillées au poulet


Un diner rapide parfait surtout lorsque nous avons des restes de poulet rôti. Ces triangles se servent aussi bien en amuse-gueules. Ici, j’ai accompagné de ma belle salade de Jicama. Un petit goût du Mexique. 
On pourrait aussi mettre juste du fromage et de la salsa ou remplacer le poulet par de la dinde, des restants de viande ou oeuf. Au goût!

Ingrédients

Tortillas
Salsa
Poulet rôtisserie cuit, coupé en dés
Fromage mozzarella, râpé
Beurre

Préparation

Étendre un peu de salsa, poulet et fromage dans chaque tortillas sur la moitié de chacune d’elles et les plier en deux de manière à former des demi-lunes.
Beurrer les 2 côtés.
Déposer les tortillas dans une grande poêle et les faire dorer de chaque côté comme un grilled cheese, jusqu’à ce que le fromage fonde.
Couper chaque demi-lune de tortilla en 2 pour former des triangles et servir immédiatement.

Bon appétit! Ginette

mercredi 1 juillet 2020

Salade de Jicama


C'est une excellente salade d'été. Haute en couleurs, en saveurs et textures croquantes! 
Vous connaissez le Jicama ? (hic-a-ma).

Il s'agit d'un gros légume racine du Mexique qui ressemble à un gros navet beige à la texture de chaire blanche, croquante et juteuse. C'est très bon et très frais. Le goût se décrit comme un croisement entre une châtaigne d'eau et une pomme ou une poire non sucrée. Vous pouvez servir cette racine délicieuse crue, seule ou avec une trempette ou une vinaigrette ou ajoutez dans votre salade. 
La meilleure façon de manger du Jicama est simplement de le peler et de le couper bâtonnets et le manger cru. La manière la plus classique à la Mexicaine est de le déguster en coupant de fines tranches à la mandoline ou de bâtonnets que vous agrémentez de jus de lime, avec un peu de poudre de chili, de la coriandre fraîche et du sel ou une épice appelée Tajin (voir en bas). Vous devriez trouver le Jicama dans vos épiceries biologiques ou dans les épiceries spécialisées en alimentation du monde.




Ingrédients

1 Jicama pelé et coupé en julienne
1 petit poivron rouge, coupé en julienne
1 grosse mangue (ou 2 petites) tendre mais ferme, pelée et coupée en julienne
½ oignon rouge, coupé en julienne
1 concombre anglais avec la pelure, coupé en julienne
Vinaigrette
½ tasse de feuilles de coriandre, hachées
Jus de 2 limes
2 c. à table huile d’olive
2 c à table de miel
1 c. à thé de sel
⅛ c. à thé de poivre de Cayenne, ou plus au goût


Préparation

Mélanger les légumes et les fruits dans un grand bol. Réserver
Mélanger les ingrédients de la vinaigrette et ajouter à la salade.
Meilleur si servi immédiatement, ou conserver au frais jusqu'au moment de servir la même journée.

Bon appétit! Ginette  


Un mélange de lime, piments doux et de sel de mer qui rehausse la saveur de vos fruits et légumes.

Source : All recipes

dimanche 28 juin 2020

Salade d’endives et de laitue Boston


Un gros coup de cœur. Une belle salade savoureuse avec une mayonnaise légèrement acidulée que je prépare régulièrement. Une belle entrée simplement parfaite et non compliquée. Je fais caraméliser les noix à feu doux dans une poêle avec un peu de beurre et j’incorpore du sirop d’érable jusqu’à ce que le sucre cristallise et colle aux noix pour les rendre croustillantes. Cette salade est trop bonne! Miam.


Ingrédients

Salade
4 tasses de feuilles de laitue Boston, déchiquetées
2 endives blanches, effeuillées et coupées en quatre
2 endives rouges, effeuillées et coupées en quatre
1 pomme rouge, épépinée et coupée en fins quartiers
1/2 tasse de raisins rouges, coupés en deux
1/2 tasse de noix de Grenoble, grillées (moi, confites au sirop d’érable)
Vinaigrette
1/4 tasse de mayonnaise
2 c. à table de vinaigre de cidre (ou vinaigre de pomme)
1 c. à table de moutarde à l’ancienne ou Dijon
1 c. à table de sirop d’érable
1 petite gousse d’ail, pressée
Sel et poivre


Préparation

Salade
Dans un grand bol, déposer les feuilles de laitue Boston et d’endives. Ajouter la pomme, les raisins. Réserver.
Vinaigrette
Dans un petit bol, mélanger au fouet la mayonnaise, le vinaigre, la moutarde, le sirop d’érable et l’ail. Saler et poivrer.
Au moment de servir, arroser la salade de vinaigrette et garnir de noix confites.

Bon appétit! Ginette

Source : Ricardo

Poulet farci à la saucisse


 
J’ai pris ce beau poulet farci à la boucherie Capitol du marché Jean-Talon. Le poulet était farci de saucisse de porc, parmesan, poivrons rôtis et recouvert de pancetta avec une branche de romarin. J’ai fait une sauce rapide et simple à la fin de la cuisson, j’aurais pu ajouter aussi un peu de vin blanc. Je n’ai pas ajouté d’épices comme la pancetta est déjà salée et la saucisse épicée. Comme la saucisse est juteuse, le poulet est resté très tendre. Une belle pièce de viande à refaire définitivement. J’ai servi avec des pommes de terre rôties et des légumes frais, sautés à la poêle.



Ingrédients

1 poulet désossé farci de saucisse (ici environ 1.1 kl)
Sauce :
Bouillon de poulet (et vin blanc)
Fécule de maïs pour épaissir
 
 


Préparation

Préchauffer le four à 375 °F.
J’ai fait dorer la pièce ce viande de tous les côtés dans une poêle avec un peu d’huile d’olive et déglacé ensuite avec du bouillon de poulet (prochaine fois avec un peu de vin blanc aussi).
Placer le poulet farci dans une rôtissoire, disposer autour le bouillon de volaille, environ 1/2 pouce.
J’ai fait cuire au four 1:30 à découvert pour m’assurer que la saucisse soit bien cuite.
Au terme de la cuisson, retirer le poulet de la rôtissoire et la déposer dans un plat de service.  
Verser le jus de cuisson dans une petite casserole en prenant soin de le filtrer au tamis fin. Mélanger et porter ébullition à feu moyen vif. Mélanger un peu de bouillon avec la fécule et incorporer au fouet dans le mélange de bouillon et cuire à feu moyen doux en brassant jusqu’à ce que la sauce ait épaissie. Ajouter un peu d’eau au besoin si nécessaire.
Servir les tranches de poulet farci accompagnée de pommes de terre et des légumes.





Bon appétit! Ginette  

jeudi 11 juin 2020

Steak Pizzaiola (Bistecca alla Pizzaiola)


 
Il existe deux façons différentes d'approcher ce plat: braiser une coupe de boeuf moins tendre dans la sauce tomate ou faire griller une coupe de boeuf tendre et ajouter la sauce pizzaiola. Il y en a avec ou sans olives. J’aime les olives alors j’en ai ajouté. Comme j’aime la simplicité, j’ai opté pour une viande tendre. Vous pouvez utiliser n'importe quel steak que vous aimez pour cette recette. Ici, j’ai utilisé des beaux filets mignons que j’ai tranchés en deux horizontalement pour obtenir des tranches plus minces. La chose importante à retenir est d'utiliser un steak qui cuit rapidement sans trop le cuire et non une viande à cuisson longue. Vous aimerez ce steak tendre recouvert de tomates dodues dans une sauce riche et piquante épicée avec des ingrédients simples.  Vous pouvez le servir avec des pâtes ou comme moi avec des petites pommes de terre rôties au romarin et des légumes. La cuisine Italienne doit être simple, savoureuse et c’est tout.


Ingrédients

4 steaks de qualité, tranchés minces (faux-filet, contre filet, filet mignon, ou au goût)
3 grosses gousses d'ail, hachées
1/4 c. à thé de flocons de piment rouge, ou au goût
2 c. à table dorigan, séché
1/3 de tasse de câpres
1 ½ tasse de vin blanc
3 tasses de tomates cerise, coupées en deux
¾ de tasse d’olives dénoyautés (vertes et noires)
1/3 de tasse d'eau
Huile d'olive
Sel et poivre du moulin
Basilic ou persil pour garnir


Préparation

Assaisonner les deux côtés du steak avec du sel et du poivre.
Ajoutez un filet d'huile d'olive dans votre poêle et saisir les steaks de chaque côté, mais ne pas les faire cuire entièrement.
Retirer les steaks et réserver dans une assiette.
Ajouter un autre petit filet d'huile d'olive dans la poêle puis ajouter l'ail, les flocons de piment rouge et l'origan. Déglacer avec le vin et laisser réduire un peu.
Ajouter les tomates, les câpres, l'eau et les olives. Laissez mijoter jusqu'à ce que les tomates éclatent et que la sauce épaississe un peu.
Remettez les steaks dans la poêle. Les couvrir de sauce et les cuire selon le niveau de cuisson désirée. Je les ai fait cuire quelques minutes seulement pour garder mes filets mignons rosés. Ajuster la cuisson selon le type de steak que vous choisissez.
Servir et garnir de feuilles basilic ou persil frais.


Bon appétit! Ginette  

Source : Adapté du vidéo du chef Gennaro Contaldo